LE ROSSIGNOL Igor Stravinski – LA VIOLETTE DOUBLE DOUBLE

Notre citation pour juillet et août 2017 :

«Qui chante, son mal enchante,

Qui pleure, son mal augmente »

                                                                                  Proverbe portugais

 

Et même si vous avez l’impression de chanter un peu « faux », si le cœur n’y est pas tout à fait, c’est là que votre chant sera le plus beau.

 

Bel Canto :

Cette fois-ci, je vous propose une mise en parallèle entre un « cantabile » et ce que le Seigneur nous a donné à l’état pur, le chant du rossignol …

Voilà le lien pour accéder au rossignol et le télécharger:

https://www.bing.com/videos/search?q=chants+de+rossignol&&view=detail&mid=DC765C9490748959A03BDC765C9490748959A03B&&FORM=VDRVRV

 

Une fois que vous avez goûté à cette merveille,  vous téléchargerez le lien suivant :

https://www.bing.com/videos/search?q=le+chant+du+rossignol+stravinski&&view=detail&mid=85E8D9D8558E4B42DE1285E8D9D8558E4B42DE12&&FORM=VDRVRV

C’est un extrait intitulé « la mélodie du rossignol », tiré de l’opéra suivant :

 

LE ROSSIGNOL

Igor Stravinski (1882-1971)

 Opéra en trois actes d’après le conte d’Andersen, créé le 26 mai 1914 à l’Opéra de Paris

Interprétation par Nathalie Desay

 

Je ne suis pas spécialement une adepte de Stravinski, mais sa « mélodie du rossignol »  sait redonner, par ses vocalises, de manière assez saisissante, le chant incomparable de cet oiseau.

Et l’on peut rendre grâce au Créateur pour les capacités données à la voix humaine comme pour nos troubadours volatiles.

Si le thème « chants d’oiseaux »vous intéresse, vous pouvez aussi écouter, mais c’est orchestral (piano), « La prédication aux oiseaux  de St François d’Assise » de Franz Liszt.

LA VIOLETTE DOUBLE DOUBLE

Chanson traditionnelle française, elle évoque le bocage … Normandie ou Vendée ?  Toute information sur son origine est la bienvenue !

J’ai un long voyage à faire,  je ne sais qui le fera. (bis)

Si je l’dis à l’alouette,

Tout le monde le saura.

Refrain

La violette double, double

La violette doublera.

Si je l’dis à l’alouette, tout le monde le saura (bis)

Rossignol du vert bocage

Faites-moi ce plaisir-là.

(A chaque couplet, reprendre les deux derniers vers du couplet précédent en les bissant)

Rossignol prend sa volée

Au château joli s’en va

Trouva la porte fermée,

Par la fenêtre il entra.

Bonjour l’une, bonjour l’autre.

Bonjour la bell’ que voilà.

Votre ami m’envoie vous dire

Que vous ne l’oubliiez pas.

J’en ai oublié bien d’autres

J’oublierai bien celui-là.

Celui qui ne vient lui-même

Sera toujours logé là.

Avec des variantes dans les paroles, vous pouvez écouter le chœur Monjoie St Denis pour retenir la mélodie.