Entre 17 et 20h à la maison…

Quelle maman n’a pas vu arriver l’heure du retour de l’école avec appréhension ?…

Mon Dieu, que vais-je pouvoir inventer comme dîner à préparer pendant les devoirs des enfants ?…Pourvu qu’il n’y ait pas de résistance au travail ce soir, j’ai eu mon lot de contrariétés aujourd’hui !…Et l’heure du biberon qui tombe juste au moment des bains…Seigneur, aidez-moi !!!

Oui, ce moment est redoutable après une journée déjà bien chargée. Essayons ensemble de trouver quelques moyens de l’améliorer, car, le seul fait d’y penser nous rend déjà bien nerveuse !

Dans la course effrénée de chaque jour, notre organisation tient plus de l’improvisation que de la régularité… La règle d’or est pourtant d’exercer un rituel : une heure, un lieu, une durée identiques chaque jour. C’est cette rigueur qui, bien établie, nous fera comme un repos de l’esprit, sur lequel nous saurons pouvoir nous appuyer. C’est elle aussi qui favorisera la structure des apprentissages de nos enfants en leur apportant une sécurité rassurante.

LE RITUEL DU SOIR S’ANTICIPE DANS LA JOURNÉE :

Tout ce que vous aurez pu avancer dans la journée ne sera plus à faire lorsque la petite troupe vous accaparera à son retour de l’école. Et si vous mettiez la soupe du soir à cuire pendant que vous passez l’aspirateur ?…Et pourquoi ne pas préparer le gratin ou la quiche tout en aidant votre petit de trois ans à faire son puzzle sur un coin de la table de la cuisine à côté de vous ?… Un appel téléphonique pour tenir compagnie à votre maman seule ?

N’attendez pas que ce soit elle qui vous appelle à l’heure du départ au marché… Il faut que tous vos petits impératifs de la journée soient faits avant 16h. Avant de partir pour l’école, ramassez le linge sec et suspendez bien la dernière machine ; le biberon du goûter sera donné et le bébé habillé calmement pour sortir…les petits n’ont pas à subir la tension d’une précipitation de dernière minute ! Prévoyez même un peu de temps pour un embouteillage éventuel.

Quand les enfants seront rentrés, vous serez ainsi toute à eux, disponible et heureuse d’avoir déjà fait ce que vous aviez prévu.

LA SORTIE D’ÉCOLE :

C’est quand même beaucoup mieux pour vos enfants que vous soyez à l’heure. Quelle joie quand on voit que Maman est déjà là ! Une maman souriante, qui oublie deux minutes ses amies-mamans pour dire un petit mot accueillant à chacun des siens ! Une maman qui soulage d’un vêtement ou attrape une petite main fatiguée pour rejoindre la voiture (mais qui ne porte jamais les cartables…chacun en étant responsable jusqu’au coffre). Sur le trajet, maman dirige la conversation, prenant des nouvelles de la journée des grands comme des petits… les leçons, les jeux en récréation, la cantine…et maman raconte aussi rapidement sa journée, ce qui était amusant ou non et qu’elle a offert au bon Dieu … Le climat est joyeux et paisible, chacun prend son tour patiemment.

A LA MAISON :

Le goûter est un moment de détente d’environ un quart d’heure (en jouant dans le jardin si possible) pendant lequel il faut éviter de parler du travail pour mieux s’aérer l’esprit! Ensuite tout le monde boit un grand verre d’eau, file aux toilettes et va se laver les mains pour ensuite s’installer au travail, tous les jours au même endroit (dans la chambre pour les plus grands, autour de la table de la salle à manger avec maman pour les petits primaires). Personne ne doit commencer de jeux dans la chambre tant que les devoirs ne sont pas faits.

Maman met à jouer calmement les plus petits dans leur chambre, le bébé est installé dans le parc ou dans son lit…personne ne chahute ou se promène dans la maison : le travail des grands, c’est sacré !

Pendant ce temps nos écoliers sortent leurs affaires de leur cartable, ouvrent livres et cahiers en silence pour se concentrer et ne pas déranger. L’installation doit être rapide, l’enfant sait qu’il n’a pas d’autre choix que de faire ses devoirs…Si malgré cela il est réticent, fatigué, on trouvera des petites ruses pour le motiver en le détournant de lui-même… La maman ne se fâchera qu’en dernier recours : mieux l’enfant sera disposé, détendu et paisible, mieux se feront les devoirs.

La maman se montre disponible en restant auprès des devoirs des plus jeunes, cela les sécurise et nourrit ainsi leur confiance en eux. On fixe bien le temps de travail, en se réservant un moment pour faire réciter toutes les leçons à la fois pour chaque petit élève….On se mettra alors un peu à l’écart en parlant doucement sans gêner les autres qui travaillent encore.

Lorsque les jeunes travailleurs ont terminé leurs devoirs et rangé leurs cartables dans l’entrée pour le lendemain, ils peuvent prendre un peu de temps pour jouer dans leurs chambres, ce qui permettra à la maman de faire un tour pour vérifier le travail des grands dans leurs chambres.

A 18h tous les « primaires » devraient avoir fini leurs devoirs. Les chambres sont en ordre…il est maintenant l’heure du bain !

Je vous suggère de les baigner les veilles de jours de congé et de vous contenter d’une « toilette de chat » les lundis et jeudis soirs… (Il n’y a qu’en France qu’on lave les jeunes enfants à grande eau chaque jour et cela n’est pas vraiment sain pour leur épiderme ! La peau sécrète, en effet ce qu’il faut pour se protéger du froid et des autres agressions qu’un bain quotidien anéantit). A chaque mère de famille de considérer le temps qu’il a fait, les activités des enfants dans la journée ou leur état de fatigue. Une petite toilette de chat rapide sera un gain de temps qui permettra peut-être ensuite la lecture d’une histoire, ou une petite conversation détendue avant le coucher.

A 18h45 il est temps de dîner pour les plus jeunes. Les aînés vous auront donné leur petit quart d’heure de pause pour mettre le couvert et réchauffer le repas pendant que vous étiez occupée dans la salle de bain…ainsi tout est prêt lorsque le petit monde envahit la cuisine ! Alors s’engagent quelques discussions à bâtons rompus tout en dînant tranquillement. Maman, bien sûr, est présente, encourage la bonne tenue à table et motive les « tortues » !

Pendant ce temps, les plus grands terminent leurs devoirs, travaillent leur musique avant que les petits soient couchés, ou rendent service.

A 19h15, les dents sont propres, et la famille se réunit pour le chapelet et la prière du soir.

Puis entre 19h30 et 20h, en fonction des âges, les plus jeunes se couchent, après la lecture d’une petite histoire si on en a le temps.

A 20h30 c’est au tour des CM1 et CM2, qui lisaient depuis la prière, d’aller maintenant au lit.

Ce rituel que vous mettrez en place, s’adaptera bien sûr à la configuration de votre famille : l’âge des enfants, les besoins de chacun, la disponibilité du père… C’est à vous de trouver celui qui conviendra le mieux au bien être de votre maisonnée.

Soyez bien respectueuse de ce rite, assouplissez-le légèrement seulement le week-end, quand votre époux est à la maison et peut vous seconder. Vos enfants se feront à ces habitudes quotidiennes qui deviendront un peu la loi de la maison… Vous verrez alors comme ces habitudes seront un soutien pour vous et feront de ce créneau de votre journée un moment beaucoup plus paisible parce que simplement ordonné !

                                                                                              Sophie de Lédinghen