Faire fondre le chocolat

 Réaliser un gâteau au chocolat rapidement … et facilement … en faisant fondre le chocolat, en douceur … C’est très facile et tellement plus simple !

Voici une méthode que j’emploie systématiquement.                                   

Cette astuce m’a été apprise par ma mère qui se l’était fait expliquer par une démonstratrice Tupperware.

  • Je fais chauffer un demi-litre d’eau dans la bouilloire.
  • Dans la terrine destinée à la pâte à gâteaux, je casse la tablette de chocolat en une dizaine de morceaux ;
  • je recouvre d’eau bouillante mes morceaux de chocolat, je couvre et je laisse fondre durant 3 à quatre minutes.
  • Pendant ce temps je coupe ma quantité de beurre à incorporer en petits cubes.
  • Je retire le couvercle, je vide l’eau bouillante (brunie par le chocolat) dans l’évier. Faîtes attention, mais ne vous inquiétez pas trop, l’eau et le chocolat ne partent pas ensemble !
  • Et vite, j’incorpore au chocolat fondu les morceaux de beurre qui fondent à leur tour au contact du chocolat bouillant (mélangez rapidement, car le chocolat en se refroidissant durcirait de nouveau).

Vous éviterez ainsi de salir une casserole ou de « cuire » le chocolat, et votre mélange chocolat-beurre est à la bonne température pour incorporer ensuite les jaune d’œufs (ou les œufs entiers).

                Je le redis : que les championnes de l’organisation n’hésitent pas à partager leurs trésors d’organisation en écrivant au journal. Partageons nos talents …

A propos du savon …

Les 1001 astuces qui facilitent la vie quotidienne !

Une rubrique qui tente de vous aider dans vos aléas domestiques.

Et oui, tout a une fin ici bas … et particulièrement les savonnettes qui ont la fâcheuse idée de ramollir et de rapetisser, de telle manière qu’elles glissent souvent des mains pour s’en aller dans la canalisation du lavabo ou de la baignoire … Gare aux tuyauteries bouchées …

Voici une astuce glanée il y a des années chez une amie … Conservez soigneusement vos bouts de savons dans une boite hermétique. Lorsque vous en avez trois ou quatre (ou cinq), placez les dans carré de tulle ou de nylon. Tordez ensemble les quatre bouts de ce carré et enserrez-les par un élastique. Et voilà un savon d’un nouveau genre que vous utiliserez pour vous lavez les mains commodément sans qu’il vous file entre les doigts ! Avec en sus peut-être une savonnette d’économisée …

Je le redis : que les championnes de l’organisation n’hésitent pas à partager leurs trésors d’organisation en écrivant au journal. Partageons nos talents …

Déniché chez le brocanteur …

Quelles trouvailles merveilleuses l’on peut faire en fouillant dans les brocantes. Lors des dernières vacances, j’avisais, posé à la diable, sur l’herbe qui jouxtait une brocante, un ensemble de verreries qui venait d’essuyer une ondée …

Le soleil revenant les faisait briller. Hélas, dans l’une d’elle, un bouchon de bouteille de bière coulait des jours tranquilles, et avait passablement rouillé et tâché le verre.

J’emportais pour une bouchée de pain ma verrerie, persuadée que cela ne serait rien … et je me suis escrimé à plusieurs reprises avec toutes sortes de produits. La rouille résistait !

 Jusqu’à ce que du jus de citron pur en vienne à bout, mais il faut le laisser à l’attaque 24, voire 48 heures, le retirer et ensuite frotter avec un papier absorbant sec pour emporter les derniers résidus.

Certaines d’entre vous ont plus efficace ? Je suis preneuse bien sûr.

Je le redis : que les championnes de l’organisation n’hésitent pas à partager leurs trésors d’organisation en écrivant au journal. Partageons nos talents …

Pour des têtes bien « shampouinées », bien rincées, bien coiffées …

Un peu la corvée les shampooings … répétitifs un brin …

Néanmoins, c’est aussi une part de notre apparence, de notre bien-être et de notre santé … Les shampooings actuels sont parfois agressifs pour nos cheveux et notre cuir chevelu. C’est pourquoi il faut vous rincer soigneusement la tête après avoir frictionné vos cheveux.

Pour cela, utilisez de l’eau tiède (plutôt tiède-froid que tiède-chaud!). La chevelure  est débarrassée plus vite et mieux des résidus de shampooing. Attention à la douche écossaise : ne passez pas directement de l’eau très chaude à l’eau très froide, gare aux maux de tête consécutifs … mais procédez progressivement à la baisse de la température.

Et n’oubliez pas, avant de remettre en ordre votre chevelure, de savonner, puis rincer vos brosses et peignes …mini-shampooing au savon cette fois-ci !

A « transmettre  » à votre progéniture, pour des économies d’eau et d’énergie !

Je le redis : que les championnes de l’organisation n’hésitent pas à partager leurs trésors d’organisation en écrivant au journal. Partageons nos talents …

Pour les petites étourdies …

Un petit truc tout simple, pour celles qui ne sont jamais certaines de ne pas avoir oublié :

– de débrancher le fer à repasser,

– d’avoir éteint sous la casserole,

– d’avoir fermé la porte à clé,

– d’avoir mis le poulet à cuire, etc …

On se retrouve en voiture, déjà loin, et la question tourne dans la tête …

Alors une chose toute simple à faire : vous débranchez votre fer en disant à haute voix, de manière bien timbrée :

 « je débranche mon fer « TARATATA » !

(A ne pas le faire en public au risque de passer pour une folle …) Le fait de rajouter un mot « tarabiscoté » (celui que vous souhaitez), vous permettra de mémoriser cet acte anodin mais essentiel.

Mais il y a mieux, c’est de sanctifier ces moments de mémorisation avec le saint du jour, par exemple cela donne :

 « je ferme ma porte à clé,

sainte Catherine, priez pour nous »

Il est essentiel de changer de mot fréquemment pour ne pas tomber dans la routine et  … oublier !Vous appréciez cette rubrique ? Vous trouvez ces astuces intéressantes ou vous en connaissez